EN S’AFFILIANT DU CÔTÉ DE L’ALGÉRIE CONTRE SON PAYS LE MAROC, ABDESLAM OUADDOU A BLESSÉ L’HONNEUR DE TOUS LES MAROCAINS

BABA-HIBAPRESS-RABAT

On ne parle aujourd’hui plus que jamais que ce qu’à entravé notre ex international et capitaine de l’Equipe Nationale de football depuis 2000 Abdeslam Ouaddou Ndiyae ( son père est malien mais né à Ksar Azekour à Nif près d’Errachidia) envers, à la fois, Faouzi Lakjaà le président de la FRMF et surtout envers son pays d’origine le Maroc

En effet, Ouaddou est sorti cette semaine dans des déclarations frappantes et très touchantes concrétisées par des photos et discours sur toutes ses pages, dans lesquelles il prétend ouvertement et sans moindre regret son attachement à l’Algérie et à son président de sa fédération de football Kheireddine Zetchi qu’il encourage et supporte fortement pour sa candidature à un poste à la FIFA au detriment de son concitoyen Marocain Faouzi Lakjaà

On ne sait ce qui a poussé Abdeslam à cette initiative hautaine et bizarre mais on sait qu’il a, depuis un certain temps, conclu une certaine amitié avec le coach des Fennecs Belmadi qui lui a offert un poste de stagiaire auprès de lui à Sidi Moussa et de là, un rapprochement avec l’instance du football algérien qui lui aurait surement signé des chéques de pétrodollards qui lui ont fait tourner le vis jusqu’à nier sa nationalité Marocaine et ignorer les différents ponctuels qui existent dans le temps entre le Maroc et l’Algérie

Ouaddou a voulu certainement se faire plus connaitre sur la scène après avoir subi un flagrant et cuisant échec avec le Mouloudia qu’il n’est pas arrivé à maitriser bien que sa présence sur son banc était une réelle faveur de Lakjaà qui lui a permis cette opportunité bien qu’il ne disposait nullement de la Licence habituelle

Ouaddou vient là de blesser tous les Marocains dans leur honneur et c’est grave pour, surtout, un vrai Marocain qui fut un exemple pour bien de jeunes défenseurs dans leurs équipes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button