SAHARA MAROCAIN/ ENCORE UNE NOUVELLE DÉFAITE HUMILIANTE ET CHOQUANTE DU polisario DÉBOUTÉ PAR LA HAUTE COUR DE LA NOUVELLE ZÉLANDE SUR LE PHOSPHATE MAROCAIN

HIBAPRESS-RABAT

Encore une fois de plus, le polisario a suit une défaite cuisante et humiliante lorsqu’il fut ignoré par la Haute Cour de Nouvelle-Zélande qui ne lui a aucunement prêté attention pour sa demande contre le phosphate Marocain, donnant raison au Royaume du Maroc d’exploiter ses propres ressources dans ses terres légitimes de Son Sahara et que le polisario n’est nullement concerné par cette opération

Aujourd’hui donc, la Haute Cour de Nouvelle Zélande a rendu le 15 mars 2021, sa décision au sujet de la demande de procédure d’examen judiciaire, engagée par le polisario contre le “New Zealand Superfund”. La Haute Cour a ainsi débouté les séparatistes en refusant de se prononcer sur la demande de contrôle judiciaire engagée par le mouvement séparatiste et le représentant de “Western Sahara Champaign New Zealand”, contre le Fonds de pension néo-zélandais “New Zealand Superfund”.

Elle a souligné que l’autorité décisionnelle du Fonds en matière d’investissement, lui était conférée par loi et qu’il dispose, de ce fait, d’un pouvoir discrétionnaire en la matière. La Cour a, ainsi conclu qu’il n’était pas de son ressort d’intervenir ou d’interférer avec ces décisions.

De ce fait, il s’agit là d’une défaite retentissante par les relais du polisario en Nouvelle-Zélande qui ont investi énormément d’espoirs et d’efforts sur une décision de la Cour.

Il faut rappeler que “la représentation” du polisario avait engagé en mars 2020 une action en justice devant la Haute Cour de ce pays contre le New Zealand Superannuation Fund (NZSF), parce que le polisario accusait ce fonds souverain d’investir « dans les importations de phosphates extraits et importés illégalement “des territoires occupés du Sahara” et que le polisario avait entamé cette mesure « dans le cadre de ses efforts pour arrêter les importations illégales de phosphate naturel du “Sahara occidental “, expliquant cette décision par la détermination du Front de « protéger ses ressources naturelles par tous les moyens disponibles », que « cette action en justice est un message à tous ceux qui sont impliqués dans l’exploitation des ressources naturelles sahraouies »

Le polisario ne savait point que le New Zealand Superannuation Fund est un instrument d’épargne du gouvernement néo-zélandais créé pour soutenir les pensions de retraite, que sa valeur estimée est supérieure à 44,5 Milliards de Dollars et qu’il est membre du Forum International des Fonds Souverains et adhère aux Principes de Santiago sur les meilleures pratiques en matière de gestion des Fonds Souverains

De ce fait, le polisario est sorti encore une fois de plus très petit, humilié et non reconnu sur tous les registres, alors que le Maroc a marqué le point et s’est imposé comme étant le vrai souverain sur ses Terres du Sahara Marocain

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer