ALGÉRIE, VOICI CE QUI EST LE MAROC! UN DÉTENU ÉTUDIANT CHERCHEUR OBTIENT SON DOCTORAT EN SCIENCES JURIDIQUES AU SEIN DE LA PRISON D’AL ARJAT2 DE SALÉ

BABA-HIBAPRESS-RABAT

On ne peut qu’applaudir des deux mains ce que vient de réaliser le détenu K S, qui a obtenu son Doctorat en captivité à la prison d’Al Arjat 2 à Salé

Un exploit qui n’est point le dernier puisque la DGAPR a toujours facilité la tache à tout un chacun qui sollicite une faveur à vouloir progresser dans sa vie sur tous les plans

Il est coutume de voir des prisonniers se repentir pour devenir de vrais citoyens à rendement positif dans la Société et ils sont légions, parce que le Maroc a proné l’ouverture vers la réelle chance de chacun à pouvoir arriver à bon escient, pour peu qu’il ait la volonté qui s’impose et on ne peut, notamment, que rendre hommage aussi à la Fondation Mohammed VI d’Insertion et tous les enseignants volontaires qui couvrent tout leur temps pour tous ces prisonniers téméraires

Le Maroc reste donc un pays de tolérance, de prospérité, de liberté d’expression et de l’égalité des chances, ce qui fait de lui un pays aimé et considéré à sa juste valeur sur l’échiquier mondial sous la Conduite Eclairée de SM le Roi Mohammed VI, contrairement à nos voisins de l’Est qui sont et resteront à jamais figés dans leurs arrières pensées, subissant le dédain de tous les pays du monde qui ont finalement découvert le vrai visage d’un pays totalitaire et anti-démocratique, qui viole concretement les droits légitimes de ses citoyens jusqu’à ce qu’il soit épinglé par toutes les Organisations mondiales des Droits de l’Homme

Toujours est-il, le samedi 6 mars 2021, l’espace pédagogique de la prison locale d’Al Arjat 2 a vécu une situation exceptionnelle dans son genre au niveau national. En ce jour, l’étudiant chercheur (K. S.) a soutenu sa thèse de doctorat en sciences juridiques en langue française sous le thème : «Procédure pénale devant les tribunaux Internationaux et problématique d’indemnisation des victimes des crimes jugés ».

Cet événement scientifique a été honoré par la présence d’une élite de professeurs – membres de jury– représentants diverses Facultés des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales au niveau national, sous la présidence de Monsieur le Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales, Agdal, Rabat.

A travers ce défi scientifique, l’étudiant chercheur (K. S.) a démontré sa capacité à transformer sa peine privative de liberté en énergie créative et positive. Il a attesté d’une compétence académique exceptionnelle et louable méritant un arrêt sur son parcours académique pendant cette période d’emprisonnement. K.S grâce à sa persévérance et sa passion d’apprentissage, a obtenu un Master en 2014 pour entamer son parcours académique par un Doctorat avec mention « Très honorable » au sein de l’établissement pénitentiaire.

Pour rappel, le détenu avait auparavant participé à plusieurs sessions de formation dans le cadre de l’Université aux Prisons, organisées par La Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR). Un certificat d’appréciation de bonne conduite lui a été décerné au sein du dit établissement.

Par ailleurs, on ne peut s’empêcher de rappeler le rôle actif et positif des cadres de la DGAPR, représenté par l’Institution pénitentiaire locale d’Al-Arjat 2 à Salé, et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et la Formation des Cadres, représenté par la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agdal de l’Université Mohammed V à Rabat.

En attendant sa libération, l’optimisme est de rigueur pour une maman âgée et souffrante pour qu’ils puissent se réunir à nouveau.

FELICITATION
Obtention de Doctorat en Sciences Juridiques d’un détenu

Les espaces de la prison locale d’Al Arjat 2 à Salé ont connu , le samedi 6 mars 2021, un heureux événement à l’occasion de la soutenance de Mr ‘K S
’ de sa thèse de doctorat en sciences juridiques sous le thème de «Procédure pénale devant les tribunaux Internationaux et problématique d’indemnisation des victimes des crimes jugés », l’ensemble de sa famille a l’immense plaisir de lui présenter ses sincères félicitations et meilleurs vœux de réussite et lui souhaitent une proche libération et beaucoup de succès dans l’avenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button