Automobile : Inauguration à Casablanca du CETIEV 2.0

Hibapress

Le nouveau site du Centre technique des industries des équipements pour véhicules “CETIEV 2.0” a été inauguré, vendredi, au complexe des centres techniques industriels à Casablanca.

S’étalant sur une superficie de 3.700 m², ce site, lancé par Stellantis (ex PSA) et le CETIEV, réalise pour la première fois au Maroc des essais physiques liés aux activités de développement et de validation automobile, effectués auparavant à l’étranger. Il s’agit plus particulièrement des essais électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques et vibratoires, ainsi que des analyses de synthèse véhicules.

A cette occasion, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a relevé, dans une déclaration à la presse, que « CETIEV 2.0 », composé de laboratoires, ateliers, bureaux et d’espaces évènementiels et de formation, emploie 100 ingénieurs et dispose de plateformes et installations techniques de hautes technologies.

« Ce nouveau site contribue considérablement au développement de la recherche et développement dans le secteur automobile au Royaume et renforce la montée en compétence du centre », a-t-il souligné, faisant observer que ce projet confirme l’engagement de Stellantis à soutenir le progrès technique et technologique du secteur automobile marocain.

En outre, M. Elalamy s’est dit fier de pouvoir assister à la construction et la réalisation de ce projet d’envergure, félicitant l’ensemble des équipes pour le travail remarquable qui a été réalisé par cette maison connue au départ sous le nom de PSA et qui s’est métamorphosée.

De son côté, Samir Cherfan, directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe Stellantis, a fait savoir que le CETIEV 2.0 est une nouvelle pierre à l’édifice de la filière automobile marocaine qui la renforce sur l’échiquier automobile mondial. Et d’ajouter que Stellantis y contribue fortement en apportant des ressources humaines, technologique et de la formation.

M. Cherfan a de même précisé que plus de 80 ingénieurs et techniciens font partie du groupe, notant que le CETIEV offre à ses ingénieurs et techniciens 40.000 heures de formation en 2021 pour les faire monter en compétence.

Ont également pris part à cette cérémonie d’inauguration, Ali Moamah, président directeur général du CETIEV et Jacques Lestideau, directeur du Morocco Technical Center.

Rappelons-le, un total de 36 millions de véhicules comporte des composants testés au Maroc.

Le site « CETIEV 2.0 », a été mis en place dans le cadre de la convention de partenariat signée, le 25 novembre 2019, à Casablanca concernant les activités du centre de pilotage R&D du groupe situé au Morocco Technical Center.

Le ministère a contribué à la réalisation du « CETIEV 2.0 », dont le coût global s’élève à environ 95 millions de dirhams (MDH), à hauteur de 33 MDH, destiné à la construction du bâtiment et aux équipements. Pour sa part, Stellantis a engagé une enveloppe de près de 60 MDH pour l’acquisition d’équipements et d’installations techniques spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer