Affaire Omar Radi : Nouvelle réaction des autorités marocaines

Hibapress

Les autorités marocaines ont exprimé, vendredi, leur étonnement face à la tentative d’ONG de remettre en cause la crédibilité des institutions constitutionnelles marocaines et d’influencer le cours normal de la justice dans le traitement du dossier d’Omar Radi.

« Les autorités marocaines ont pris connaissance de la publication par des ONGs d’une déclaration commune appelant à accorder la libération provisoire à Omar Radi et à garantir un procès équitable pour toutes les parties », a indiqué la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme (DIDH) dans un communiqué, notant que cette déclaration comprend plusieurs aberrations qui appellent un certain nombre d’observations et de clarifications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button