Laâyoune: un policier contraint d’utiliser son arme pour interpeller un chauffard ayant mis en danger des citoyens et policiers (DGSN)

Hibapress / MAP

Un brigadier de police relevant de la brigade antigang du service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune a été contraint, dimanche soir, d’utiliser son arme de service pour interpeller un récidiviste au volant d’une voiture 4×4 qui a refusé d’obtempérer mettant sérieusement en danger la vie des citoyens et de policiers.

Des éléments de la brigade antigang étaient intervenus pour interpeller le suspect, un récidiviste dans les crimes de violence, qui conduisait une voiture portant des plaques d’immatriculation falsifiées, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le suspect a opposé une résistance farouche et a délibérément percuté et endommagé la voiture de police, exposant ainsi la vie de ses occupants et des passants à un danger, ce qui a contraint l’un des éléments de la brigade à utiliser son arme en tirant une balle de sommation suivie d’une balle sur les pneumatiques de la voiture du suspect, détaille la même source.

Cet usage forcé de l’arme de service a permis de neutraliser le danger émanant du suspect et d’interpeller celui-ci, note le communiqué, faisant savoir que la fouille de sa voiture a abouti à la saisie d’un coutelas.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour démêler les circonstances de cette affaire, et déterminer les actes criminels qui lui sont reprochés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer