CRISE MAROC-ESPAGNE-UE: LE PARLEMENT ARABE RÉAGIT ET MET EN GARDE LE PARLEMENT EUROPÉEN

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

Le Maroc vient de faire réagir le Parlement Arabe qui fut dans l’obligation de partager sa réflexion avec le Royaume du Maroc contre la hargne du parlement européen qui s’est acharné sur le Maroc dans sa crise avec l’Espagne prenant partie pour les ibériques bien que le conflit est bilatéral et ne nécessite point une telle interprétation du parlement européen qui a confondu raisons du Maroc et irresponsabilité de l’Espagne

On peut être sur que l’apport du Parlement Arabe n’aura pas assez de poids face aux européens mais le seul fait de répondre présent pour le Maroc peut lui apporter, du moins, un apport psychologique très important

C’est ainsi que le Parlement Arabe tiendra, le 26 courant au Caire, une réunion d’urgence pour discuter de la dernière résolution du parlement européen sur le Maroc, qui a contenu des accusations infondées au sujet de la politique du Royaume en matière migratoire.

Le président du Parlement Arabe Adel Ben Abderrahman Al Assoumi, a indiqué que la tenue de cette séance spéciale et d’urgence a été décidée “partant de la responsabilité du Parlement Arabe qui apportera son soutien et sa solidarité au Maroc qui fait face à cette crise dans laquelle le parlement européen s’est incrusté de façon injustifiée”.

Avant l’adoption de ladite résolution, le Parlement Arabe avait demandé au parlement européen de se garder de toute intervention dans cette crise qui doit être résolue dans un cadre bilatéral entre le Maroc et l’Espagne, que “l’obstination du parlement européen à aller de l’avant dans ses positions provocatrices sur des questions arabes, en plus de la dernière résolution, rejetée en bloc, requiert désormais une sérieuse action arabe”.

Le Parlement Arabe avait condamné la résolution adoptée par le parlement européen à l’égard du Maroc, qui contient des critiques insensées et infondées concernant les politiques du Royaume en matière d’immigration illégale.

Le Parlement Arabe a critiqué “la position du Parlement européen et son obstination à s’immiscer dans une crise bilatérale qui peut être résolue par des moyens diplomatiques et des négociations bilatérales directes entre le Royaume du Maroc et l’Espagne, passant outre la voix de la raison et de la sagesse, y compris celle du Parlement Arabe qui lui a pourtant demandé de s’abstenir de toute ingérence injustifiée dans cette crise bilatérale”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer