LE MAROC REJETTE LE GAZODUC ALGÉRIEN ET S’APPRÊTE A ACCUEILLIR CELUI DU NIGÉRIA. DE NOUVELLES DONNÉES

HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

Le Maroc qui s’apprete à ne plus renouveler l’accord cadre qui relie le gazoduc algérien pour l’Espagne à travers les terres Marocaines, vise plutot à mieux saisir au vol celui qui a été mis en oeuvre entre le Nigéria et le Maroc d’une portée continentale exceptionnelle et qui va devoir eclipser celui de l’Algérie et ainsi frapper fort contre l’Espagne qui a pris partie pour l’Algérie et le polisario. Le Nigéria, qui a reconnue la crédibilité du Maroc grace à son réalisme et son travail qui s’assure sur le concret au lieu du « parler » pour rien,a donc osé compter sur le Maroc qui a donné ses preuves sur le Continent

Aussi, le gouvernement fédéral nigérian vient de mettre au point les plans de concrétisation du projet de construction du gazoduc reliant le Nigeria et le Maroc

La réalisation de ce grand projet a été concrétisée avec la signature d’un Accord entre le Maroc et le Nigeria lors d’une cérémonie sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du Président nigérian Muhammadu Buhari.

Ce grand projet empruntera le tracé du gazoduc ouest-africain et bénéficiera à plusieurs pays du Continent. Certains de ces pays disposent de gisements de gaz dont la production sera injectée dans le pipeline, tandis que les autres pays non producteurs de gaz en tireront profit à des fins de développement, puisque s’ils ne peuvent pas payer le gaz, ils peuvent obtenir de l’électricité et c’est une nouvelle vision de développement qui est nécessaire pour l’Afrique.

L’étude de faisabilité est achevée et la décision finale de financement est en cours de validation. Le Nigeria lancera dans la foulée le plan directeur de la décennie du gaz pour consolider la viabilité de ce grand projet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button