L’Oued Oum Rbiâ d’Azemmour : Un paysage dramatique !

Hibapress / Mohamed Lokhnati

Face au mutisme effarant et totale des autorités locales, provinciales et élus, des milliers de poissons empoisonnés jonchent dans uns un paysage dramatique, les abords de l’estuaire Oum Rbiâ.
 – « Ce sont là les conséquences de l’effet des sables volés générant des bancs vides où les poissons avaient assez de place pour vivre »
– « la pollution qui suit, avec toutes ses attaques contre les alluvions du fleuve, occasionne une forte réduction des aliments et de l’espace pour les poissons qui sont ainsi exposés à l’air, sans pouvoir subsister dans leur environnement naturel dévasté par des dilapidateurs et pollueurs sans scrupules, au détriment des espèces animales les plus fragiles », relève de son côté un biologiste en connaissance de cause !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button