Inondations au Japon : 2 millions de personnes appelées à évacuer leurs maisons

Hibapress

Près de deux millions de personnes ont reçu l’ordre d’évacuer leurs maisons après des précipitations record qui ont engendré, samedi, des inondations et des glissements de terrain dans l’ouest du Japon, faisant au moins un mort et trois disparus.

Les autorités ont émis le plus haut niveau d’alerte d’évacuation dans sept régions, dont le département de Hiroshima et le nord de l’île de Kyushu, demandant ainsi à environ 1,8 million d’habitants de quitter immédiatement leurs domiciles.

« Quatorze fleuves sont sortis de leur lit et il y a eu quatorze glissements de terrain, pour la plupart dans l’ouest », selon les autorités.

« Une femme de 59 ans est décédée et deux membres de sa famille sont portés disparus à Unzen (préfecture de Nagasaki, au sud-ouest du Japon), après que deux maisons ont été ensevelies par un glissement de terrain », selon Takumi Kumasaki, un responsable local.

« Plus de 150 soldats, policiers et pompiers ont été envoyés pour participer aux opérations de secours », a-t-il précisé.

« Ils recherchent les personnes disparues, tout en surveillant d’éventuel glissements de terrain pendant que de fortes pluies continuent de s’abattre », a-t-il ajouté.

Un homme de 76 ans a été porté disparu à Kumamoto, dans l’ouest de l’île de Kyushu, après avoir tenté d’attacher son bateau de pêche, a déclaré un responsable local aux médias.

Des pluies intenses devraient continuer à tomber pendant plusieurs jours sur une large partie du Japon.

Début juillet, de fortes pluies avaient provoqué une coulée de boue dévastatrice dans la station balnéaire d’Atami, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Tokyo, qui avait fait 23 morts et quatre disparus.

En juillet 2020, des inondations record dans le sud-ouest du Japon avaient fait plus de 80 morts et disparus. Deux ans auparavant, plus de 200 personnes avaient perdu la vie lors de violentes crues dans l’ouest du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button