À DÉFAUT DE CORONAVIRUS, ÉBOLA S’AJOUTE AU MENU: ELLE COURT DE NOUVEAU L’AFRIQUE

HIBAPRESS-RABAT-OMS

Selon l’OMS, un cas d’Ebola a été detecté dans la capitale économique ivoirienne Abidjan, le premier depuis 1994, près de deux mois après l’annonce de la fin de l’épidémie de 2021 en Guinée voisine, ce qui est «extrêmement préoccupant».

Le ministre ivoirien Pierre Demba a déclaré à la télévision nationale RTI que les autorités sanitaires ivoiriennes «ont été informées par l’Institut Pasteur d’un cas positif de maladie à virus Ebola après examen d’un échantillon prélevé» vendredi «sur une jeune fille âgée de 18 ans de nationalité guinéenne».

Il a en outre précisé que cette jeune fille avait quitté la ville de Labé en Guinée par la route et était arrivée en Côte d’Ivoire le 11 août.

Selon le ministre, la Côte d’Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et «procèdera à la vaccination des groupes cibles, personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, forces de sécurité aux frontières».

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a précisé dans un communiqué que «5.000 doses de vaccin anti-Ebola» obtenues «pour combattre l’épidémie en Guinée» devaient être acheminées en Côte d’Ivoire.

Une réunion interministérielle d’urgence s’est tenue, samedi dernier en fin d’après-midi à Abidjan, sous la présidence du Premier ministre ivoirien Patrick Achi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button