JOE BIDEN, LES GÉANTS DU WEB ET LA CYBERSÉCURITÉ: LES GROS INVESTISSEMENTS ET GROS MOYENS

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

Le président américain, Joe Biden, a réuni mercredi dernier à la Maison-Blanche des ministres ainsi que des têtes dirigeantes des géants de la technologie et de grandes entreprises pour une réunion d’urgence sur la cybersécurité, après une vague d’attaques informatiques qui a mis en lumière des vulnérabilités majeures.

À l’issue des échanges, les géants de la technologie Google, Apple, Microsoft et Amazon ont annoncé des programmes de formation et des investissements en cybersécurité.

Microsoft prévoit injecter 20 milliards de dollars américains (25,3 milliards de dollars canadiens) sur cinq ans pour accélérer les efforts d’intégration de la sécurité par défaut dans les systèmes informatiques, à commencer par ceux des institutions américaines nationales et locales.

Amazon, de son côté, a promis de rendre accessible au grand public sa formation sur la sécurité conçue pour les membres de son personnel.

Google compte pour sa part investir 10 milliards de dollars américains (12,6 milliards de dollars canadiens) répartis sur cinq ans pour aider à sécuriser les chaînes d’approvisionnement informatiques et renforcer la sécurité des systèmes en logiciels ouverts (open source en anglais).

Les vols de données et attaques au rançongiciel se sont multipliés ces derniers mois, ciblant différentes entreprises et organisations, dont un opérateur américain d’oléoducs et une entreprise de conditionnement de viande.

Ces incidents ont créé un sentiment d’urgence, selon ce qu’a indiqué un haut responsable du gouvernement à la presse.

L’objectif de la réunion, mercredi, était notamment d’identifier quelles failles permettent aux pirates de pénétrer les systèmes, et donc de rendre les équipements et logiciels plus résistants et plus imperméables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer