HAD SOUALEM/ LA GENDARMERIE ROYALE RÉUSSI À ÉLUCIDER EN UN LAPS DE TEMPS RECORD UNE TENTATIVE D’AGRESSION SEXUELLE DANS UNE VOITURE ET SES SUITES FÂCHEUSES.LES DÉTAILS

HIBAPRESS-RABAT

Les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem viennent encore une fois de plus de montrer leurs compétences d’une valeur intrinsèque qui montrent que le Commandant de la Brigade l’Adjudant Chef Hicham Ben Kabbour continue sur sa lancée ne laissant toujours rien au hasard, toujours au four et au moulin, avec la perfection voulue et souhaitée, d’un sens de professionnalisme remarquable

Cette fois-ci encore et plus précis et plus sur ses gardes, la Gendarmerie Royale de Had Soualem a réussi à nouveau, et en peu de temps, à déchiffrer le mystère du crime d’enlèvement d’une jeune fille de 20 ans, originaire de Sidi Maarouf à Casablanca, qui a été trouvé du côté de la Route Régionale n°318 à proximité du Douar Hamdawa de la Commune Sahel, à proximité de l’orbite Boumaiza.

La jeune fille a été grièvement blessée en tombant de la voiture de l’agresseur qui roulait à vive allure, puis a été transféré à l’Hôpital Universitaire Ibn Rochd à Casablanca.

Les éléments de la Gendarmerie Royale dès qu’ils ont pris connaissance de la nouvelle se sont déplacés précipitamment sur place et ont vite fait d’ouvrir une vaste campagne de recherches très minutieuses, ce qui a conduit à conclure que la jeune fille est montée dans la voiture avec la personne concernée, qu’il avait récemment rencontrée, et après une tournée dans la ville de Casdablanca, ils ont déjeuné dans le quartier de Ben Maacho, dans les environs de Settat, et sur le chemin du retour, l’agresseur a tenté d’agresser sexuellement sa victime mais le rejet et l’opposition farouche de la victime a transformé l’agresseur en monstre, d’autant plus qu’il était en état d’ébriété avancée

Il a ensuite essayé de la laisser à l’air libre, mais elle s’est accroché dans la voiture et est tombée à cause de la vitesse avec laquelle l’agresseur roulait.

Des enquêtes marathoniennes lancées par les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem, dirigées par le le Commandant de Compagnie, ce sont rapidement déplacés à Ouled Saleh, Bouskoura, Al Madina Al Khadra et Al Maknasa, en suivant le chemin qu’avait emprunté la voiture . A l’aide des caméras de surveillance installées dans certains magasins, la voiture a été identifiée, ce qui a amené à son propriétaire, qui a été interpellé dans les heures tardives de la nuit du 27/08/21 dans le quartier de Sidi Maarouf, avec l’aide des éléments de la Police Judiciaire locale .

Une fois arrêté, il a d’abord tenté de nier tout lien avec l’affaire, mais en le confrontant à des photos captées par les caméras de surveillance, il a admis ce qu’on a lui attribué, pour être placé en garde à vue sur instructions du Ministère public de la Cour d’Appel de Settat, dans le but des recherches pour déterminer les circonstances de l’affaire

A noter que les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem avaient précédemment élucidé le mystère d’un crime similaire, toujours en un laps de temps record, concernant notamment une victime qui était une femme de la ville de Bir Jdid, tandis que l’agresseur était originaire de la ville de Berrechid.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button