USA : prévisions de croissance à la baisse sous l’effet du variant Delta

Hibapress

Sous l’effet notamment de la flambée des cas de contaminations liés au variant Delta, les prévisions de la croissance de l’économie américaine pour l’année en cours ont été légèrement revues à la baisse par la banque d’investissement Goldman Sachs. Dans une nouvelle étude, Goldman Sachs anticipe ainsi une croissance de 5,7% en 2021, en baisse de 0,3% par rapport à la projection de 6% faite fin août.

« L’obstacle à une forte croissance de la consommation à l’avenir semble beaucoup plus élevé: le variant Delta pèse déjà sur la croissance du troisième trimestre, et l’affaiblissement des mesures de relance budgétaire ainsi que le ralentissement de la reprise du secteur des services seront tous deux des vents contraires à moyen terme », a affirmé l’économiste du groupe Ronnie Walker dans le rapport repris par les médias spécialisés. Dans une telle conjoncture, les consommateurs américains auront à faire face à une « trajectoire plus difficile », estime-t-il, notant également l’impact des perturbations de la chaîne d’approvisionnement et le passage de la demande des consommateurs américains des biens aux services. Sur le front de l’emploi, le taux de chômage a également été porté à 4,2% pour 2021 contre 4,1% auparavant.

La montée subite des cas du variant delta a contraint plusieurs Etats à imposer à nouveau des restrictions, dont l’obligation du port du masque alors que les hôpitaux font à nouveau face à une montée de pressions.

Par ailleurs, Goldman Sachs fait part de son espoir d’un rebond de la confiance des consommateurs portant ses prévisions pour l’année prochaine à 4,6% contre 4,5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button