Les sélections sud-américaines s’opposent à un Mondial tous les deux ans

Hibapress

La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a confirmé son rejet de l’initiative du président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, d’organiser la Coupe du Monde tous les deux ans, faisant savoir que les sélections de la sous-région ne vont pas y participer.

Dans un communiqué rendu public à l’issue d’une réunion de son conseil fédéral, Conmebol estime qu’il « n’y a aucune raison, aucun avantage ou aucune justification pour ce changement promu par la FIFA. Les dix pays qui composent la Conmebol confirment qu’ils ne participeront pas à une Coupe du Monde organisée tous les deux ans. »

« Le projet en question tourne le dos à près de 100 ans de tradition du football mondial, ignorant l’histoire de l’un des événements sportifs les plus importants de la planète », lit-on dans le communiqué.

Et d’ajouter : « La Conmebol soutient le calendrier en vigueur de la Coupe du Monde, avec ses délais et son système de classification, car il s’est avéré être un modèle réussi, basé sur l’excellence sportive et qui récompense l’effort, le talent et le travail ».

Auparavant, l’Union des associations européennes de football (UEFA) s’était prononcée dans le même sens.

« La Coupe du monde a sa valeur précisément parce qu’elle a lieu tous les quatre ans. Une Coupe du Monde tous les deux la dévaloriserait », a déclaré début septembre le Slovène Aleksander Ceferin, président de l’instance européenne.

La proposition de la FIFA pour organiser la Coupe du monde tous les 2 ans est apparue en mai 2021, lors du dernier congrès de l’instance mondiale du football.

A l’époque, la plupart des fédérations avaient soutenu l’initiative, avec 166 voix pour rediscuter le calendrier mondial et seulement 22 voix contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button