N’EN DÉPLAISE A L’ALGÉRIE QUI A FERMÉ SON GAZODUC, LE MAROC DISPOSE D’AUTRES ALTERNATIVES DURABLES POUR SATISFAIRE LA PERFORMANCE DE SON SYSTÈME ÉLECTRIQUE

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

L’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) ont mis en exergue que la décision annoncée, hier, par les autorités algériennes de ne pas reconduire l’accord sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) n’aura dans l’immédiat qu’un impact insignifiant sur la performance du système électrique national

En effet, les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la continuité de l’alimentation du pays en électricité, alors que d’autres options sont en cours d’étude pour des alternatives durables, à moyen et long termes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button