DGSN : Le communiqué qui réfute les déclarations de Mohamed Ziane

la Direction Générale de la Sûreté Nationale à réfutée  les déclarations attribuées à l’avocat Mohammed Ziane, concernant la convocation d’une des plaignante vendredi dernier,  en affirmant qu’une seule plaignante à été récemment appelée était le jeudi dernier, où elle à été informé du pli judiciaire de son cas, et ce dans d’un rapport légal.
 La Direction générale dans un communiqué souligne, que l’un des sites d’information à publié des déclarations attribuées à l’avocat Mohamed Ziane, affirmant qu’une des plaignantes à été convoquée le vendredi, et à fait l’objet de menaces sur la publication  des vidéos de sa vie personnelle en cas de refus de comparaître devant le tribunal lors de la prochaine réunion qui se tiendra Le 29 mars 2018.
Compte tenu du fait que c’est la Division nationale de la police judiciaire ajoute l’auteur, qui à s’est chargée des procédures de recherche dans ce cas, conformément aux instructions du procureur général auprès la cour d’appel de Casablanca, et à été délégué d’informer les plaignants pour se présenter devant la chambre pénale pour répondre aux accusations, elle se considère concernée par ces allégations et fausses déclarations.
 La même source ajoute que: que pour informer l’opinion publique, et d’appliquer son droit de réponse garanti par la loi, la Direction Générale de la Sécurité Nationale, nie que la Division nationale de la police judiciaire ait recu une des plaignante vendredi dernier, tout en affirmant que la seule plaignante qui a été récemment appelée était le jeudi dernier,où elle à été informée de la liquidation  judiciaire du dossier, et ce sous un enregistrement légal. « 
Selon le communiqué, les services de la sûreté nationale renouvellent leurs refus de ses déclarations et des fausses allégations publiés à cet égard, elle souligne que ses services se base sur les principes de légitimité et de l’égalité, et demeure obligée du maintient de la confidentialité de la recherche et de dissimulation de tous les secrets qui en résultent, conformément aux dispositions légales du pertinentes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button