CONTRE LES MENACES DE LA CAF DE DÉLOCALISER LA CAN 2021, LE CAMEROUN RIPOSTE

HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

Les autorités camerounaises n’ont plus que quelques jours ( 30 Novembre) pour finir les travaux du stade d’Olembe à Yaounde , qui doit accueillir en janvier la cérémonie d’ouverture et la finale de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) car la Confédération Africaine de Football menace de déplacer cette cérémonie vers un autre site. Rappelons que le tournoi se tiendra entre le 9 janvier et 6 février 2022.

Mis sous pression donc par la Confédération Africaine de Football (CAF), le Cameroun riposte !

Dans une lettre signée du ministère des Sports et de l’Education Physique, le pays-hôte a répondu point par point aux 6 interrogations soulevées par la CAF, en assurant que tout sera prêt au 30 novembre comme prévu.

«Nous tenons à signaler qu’en aucun cas, l’hypothèse de la délocalisation de la cérémonie d’ouverture n’est envisagée, et ne peut être acceptée par le gouvernement camerounais. Celui-ci ayant pris toutes les dispositions utiles et nécessaires, sur très hautes instructions de Monsieur le Président de la République, pour que ce stade, qui a déjà accueilli son premier match le 3 septembre dernier (rencontre Cameroun vs Malawi), soit dans un état complet de disponibilité et de fonctionnalité en vue de l’organisation de la CAN», ont riposté les Camerounais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer