Lancement officiel de la plateforme nationale « e-Himaya » dédiée à la protection des enfants en ligne

Hibapress / Communiqué

Mme Ghita MEZZOUR, Ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de
l’Administration, a présidé en présence de Monsieur Abdellatif WAHBI ministre
de la justice et des membres du Comité de coordination national  la cérémonie du
lancement officielle de la plateforme nationale « e-Himaya ». Cette plateforme est
dédiée à la protection des enfants en ligne,et s’inscrit dans le cadre des efforts
déployés par l’Agence de Développement du Digital (ADD), visant l’instauration de la
culture digitale, la promotion de la diffusion des outils numériques et le
développement de leur usage auprès des citoyens. Lors de cette cérémonie sera
présent les membres du Comité de coordination national institué à cet effet.
Cette cérémonie constitue, d’une part, une occasion de mettre en avant les actions
réalisées par les acteurs concernés dans le domaine de la protection des enfants en
ligne, et d’autre part, de présenter ladite plateforme dont les principaux objectifs
sont : (i) inculquer les bonnes pratiques et les techniques d’usage sécurisé du digital
auprès des enfants ; (ii) informer et sensibiliser les cibles concernées (enfants,
parents/tuteurs, enseignants, etc.) ; et (iii) proposer aux parents/tuteurs et
enseignants des solutions, recommandations et outils pratiques pour éduquer et
protéger les enfants des risques et menaces liées au digital.
Le développement de cette plateforme s’inscrit dans le cadre de la continuité des
efforts déployés par les acteurs concernés pour protéger les enfants en ligne. elle a
été réaliser en adoptant une approche participative et agile visant à répondre aux
besoins et attentes des cibles concernées (parents/tuteurs, enfants, jeunes/étudiants
et enseignants) en matière de contenu et sujets à traiter, et ce, à travers
l’organisation des rencontres et ateliers de concertation.
Cette première version de la plateforme e-Himaya (www.e-himaya.gov.ma)
disponible en deux langues (arabe et française) permet aux cibles d’accéder à des
informations pertinentes, des conseils utiles, des contenus ludiques et des bonnes
pratiques en matière de sécurité numérique et de prévention des enfants des risques
en ligne. Ces contenus permettent aux enfants et jeunes de bénéficier des
opportunités offertes par le digital, et également d’accompagner les parents/tuteurs
pour éduquer et contrôler l’usage du digital par leurs enfants.
Par ailleurs, il convient de signaler que la mise en ligne de la plateforme « e-
Himaya » s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Culture digitale/ protection des
enfants en ligne » visant à instaurer une culture d’usage approprié du digital et
protéger les enfants et jeunes des risques y afférents, portée par l’ADD sous la
supervision du Comité de coordination précité, qui est chargé de la supervision et du
suivi de la mise en œuvre du plan d’actions lié à cette initiative. Dans ce cadre, il est
prévu d’enrichir cette plateforme par d’autres contenus de sensibilisation autour de

l’usage sécurisé du digital (sous forme de vidéos, capsules, jeux ludiques pour les
enfants, activités pour les enseignants, bande dessinée, etc.) ainsi que l’organisation
des activités de sensibilisation et de communication.
Il est à noter que Cette plateforme est le fruit d’un travail collaboratif entre les
membres du Comité de coordination national  composé des institutions et
organismes suivants : le Ministère de la Justice, le Ministère de l’Education nationale,
du Préscolaire et des Sports, le Ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de
la Famille, l’Administration de la Défense Nationale/ Direction Générale de la
Sécurité des Systèmes d’Information, le Ministère délégué auprès du Chef du
gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme de
l’Administration, Bank Al Maghrib, la Haute Autorité de la Communication
Audiovisuelle, la Gendarmerie Royale, la Direction Générale de la Sûreté Nationale,
l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications, l’Agence de
Développement du Digital, et l’Observatoire National des Droits de l’Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer