Huawei: Un chiffre d’affaires en chute libre

Hibapress

Le chiffre d’affaires du groupe chinois des télécoms Huawei a dégringolé en 2021 sous l’effet des sanctions américaines, a annoncé vendredi son président en exercice, Guo Ping.

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 634 milliards de yuans (87,4 milliards d’euros) entre janvier et décembre, contre 891,4 milliards de yuans un an auparavant, soit une baisse de 29%, a indiqué Guo Ping dans un message de Nouvel an.

« 2022 aura son lot de défis », a averti M. Guo, citant « une conjoncture imprévisible, la politisation des questions technologiques et un mouvement croissant en faveur de la démondialisation ».

Huawei était accusé d’espionnage au profit de Pékin sous l’ex-administration Trump, qui n’apportait pas toutefois des preuves.

En 2019, Washington avait placé le groupe sur liste noire pour l’empêcher d’acquérir des technologies américaines, indispensables à ses produits. L’administration Biden a maintenu ces restrictions.

Premier fournisseur mondial d’équipements réseaux et télécoms, Huawei s’est lancé en 2003 sur le créneau du téléphone portable. Il a un temps été l’un des trois principaux fabricants de smartphones au monde, avec le coréen Samsung et l’américain Apple.

Il a brièvement occupé la place de numéro un, stimulé par la demande chinoise et les ventes sur les marchés émergents. Basé à Shenzhen dans le sud de la Chine, Huawei compte quelque 197.000 employés et est présent dans plus de 170 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer