USA : Des milliers d’immigrés Libériens doivent quitter le pays dans une année.

Le président américain Donald Trump a décidé ce mardi 27 mars, de mettre fin à la protection de milliers d’immigrés libériens aux Etats-Unis et de leur laisser une seule année pour quitter le pays définitivement.
Plus de 250 000 immigrants d’El Salvador, d’Haïti et du Nicaragua ont perdu la protection sous l’administration américaine actuelle, qui a réprimé l’immigration depuis sa prise de pouvoir.
En 1991, lorsque le Libéria en Afrique de l’Ouest avait connu une guerre civile, certains Libériens vivants aux États-Unis, ont reçu un «statut de protection temporaire» pour leur permettre de rester en sécurité.
En consultation avec les départements exécutifs concernés, les agences et les conseillers, j’ai été informé que les conditions au Libéria se sont améliorées », à déclaré Trump.
Le Libéria n’est plus dans un conflit armé, et à fait des progrès significatifs dans le rétablissement de la stabilité et de la gouvernance démocratique, à déclaré le Président Americain Donald Trump, justifiant ainsi sa décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button