MESSAGE AUX MÉDIAS ALGÉRIENS: QUAND LA DERNIÈRE LIGNE EST ÉCRITE DANS LES PURES COULEURS MAROCAINES

HIBAPRESS-RABAT

Le régime algérien continue toujours de faire le pari de détourner son peuple des crises qu’il traverse en intégrant le football en politique, puisqu’on le retrouve donc en train de se réjouir de la victoire de l’équipe de son pays dans un match normal, même si l’adversaire est faible. En revanche, il n’hésite pas à s’en prendre à ses voisins et à les décrire avec les caractéristiques les plus moches afin de semer la haine dans leurs coeurs pour ne pas voir ce qui se passe dans les affaires intérieures algériennes .

Parler de cette question arrive à un moment où les médias algériens ont oublié la déception de l’équipe de leur pays en Coupe d’Afrique des Nations, classée dernière de son groupe avec un seul point et un seul but, pour diriger l’attention de la rue vers l’Equipe Nationale du maroc, de sorte qu’il n’a pas attendu la fin du match qui a réuni,hier, les Lions de l’Atlas avec l’équipe du Malawi, et a commencé à célébrer le but de l’adversaire, en le comparant au but de Belaili face à Znaiti lors du Championnat Arabe.

Et ce n’est que quelques minutes avant que l’Equipe Marocaine n’ajuste le résultat et avec conlu sa victoire par un but d’anthologie d’Achraf Hakimi, portant ainsi les Lions aux quarts de finale à un moment mettant fin aux joies du régime algérien, pour que ce soit à notre tour de leur rappeler le fameux dicton : « N’infirmez pas la vérité avant d’avoir lu la dernière ligne, car la dernière ligne sera écrite dans les pures Couleurs Marocaines »….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button