Sauvetage de Rayan : les efforts s’accélèrent dans un climat de mobilisation continue

Hibapress

Les efforts s’accélèrent pour secourir Rayan, l’enfant de 5 ans tombé dans un puits de 32 mètres de profondeur dans le village Ighrane, relevant de la commune Tamorot (province de Chefchaouen), et ce dans un climat de mobilisation continue des équipes de sauvetage et les staffs médicaux déployés sur les lieux depuis mardi soir.

Les travaux de forage par bulldozers d’un trou parallèle au puits, menés en présence des autorités provinciales, de la protection civile et de topographes, ont atteint plus de 27 mètres, avec l’espoir d’arriver à 32 mètres durant les prochaines heures, avant de creuser une brèche horizontale de 3 mètres entre le trou et le puits pour récupérer l’enfant.

Le personnel médical et soignant et le matériel médical nécessaire ont été mobilisés sur les lieux pour réaliser les examens initiaux et les interventions de réanimation à l’enfant une fois secouru.

Le délégué provincial de la Santé à Chefchaouen, Dr Khalid Amal, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que conformément aux instructions du ministre de la Santé, et en coordination avec la direction régionale de la Santé à Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les autorités provinciales, les cadres du centre de santé de Tamorot et un staff médical de l’hôpital provincial Mohammed V spécialisé en anesthésie et réanimation ont été mobilisés depuis mardi soir.

Les staffs médicaux déployés sur les lieux sont mobilisés pour contribuer au sauvetage et la réanimation de Rayan une fois secouru, pour ensuite le transporter rapidement vers l’hôpital, a-t-il précisé, notant que ces efforts sont menés en complémentarité avec ceux déployés par les différentes équipes de sauvetage, sous la supervision directe de la province de Chefchaouen.

S’agissant des symptômes dont souffrent généralement les personnes bloquées dans des espaces confinés sans nourriture, eau ou mobilité, il a expliqué que cette position peut entraîner une détresse respiratoire, une déshydratation et certaines inflammations qui peuvent être engendrées par les fractures causées lors de la chute, affirmant que le matériel nécessaire a été mobilisé pour une prise en charge même dans le pire scénario possible.

Un hélicoptère médical de la Gendarmerie royale, équipé du matériel de réanimation nécessaire, a également été déployé afin d’accélérer le transfert de Rayan vers l’établissement de santé le plus proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button