Syndicat National des Musiciens Professionnels: Mohamed Saboni, secrétaire de la section d’El Jadida

Hibapress / Mohamed LOKHNATI

L’artiste Mohamed Saboni a été élu dimanche à El Jadida, secrétaire de la section locale du Syndicat National des Musiciens Professionnels, affilié à l’UGTM, à l’issue des travaux de l’assemblée générale constitutive, ayant réuni un cocktail de professionnels du domaine de la musique, des personnes intéressées et des journalistes
Présidée par le secrétaire général du SNMP Mustapha Bartoun, en présence du secrétaire provincial de l’UGTM, Haj Abdallah Haouri, cette assemblée a été l’occasion de remuer les conditions difficiles qu’endure le musicien dans tous les sens, et ce, dans l’absence de toute garantie professionnelle, sociale et sanitaire
Prenant la parole, le secrétaire général du SNMP, Mustafa Bartoun, a souligné la nécessité de restructurer la scène artistique, et de la débarrasser de tous les phénomènes qui l’handicapent pour réhabiliter la profession
Bartoun considérait que les musiciens sont le maillon faible et absent de la chaîne, et que les efforts déployés jusqu’ici par les syndicats artistiques qui se sont succédés pour encadrer ce secteur, restent insuffisants et injustes, notamment vis-à-vis des musiciens et instrumentistes. Ces derniers, malgré leur importance, sont restés sans cadre qui les organise ou leur permette de défendre leurs droits
Il est grand temps précise Mustapha Bartone pour cette catégorie d’artistes de s’organiser dans un cadre qui porte leur nom et partage leurs soucis, pour rehausser le musicien à la position qu’il mérite, tant sur le plan de l’élaboration de la politique publique du ministère que sur le plan de la préservation des droits et de la réunion des conditions nécessaire pour la poursuite et la promotion de la créativité.
Haj Abdallah Haouri a pour sa part indique que  L’UGTM adhère parfaitement à la nouvelle dynamique adoptée par l’Etat quant aux secteurs informels, car selon lui, il est inconcevable qu’à l’orée du 3ème millénaire, le musicien marocain endure encore en silence, dans une totale marginalisation et indifférence des pouvoirs publics…
Intervenant à l’occasion de son élection à la tête de la section locale du SNMP, Mohamed Saboni, s’est engagé avec les membres du bureau syndical qu’il est appelé designer plus tard, à œuvrer ensemble, pour réhabiliter cette catégorie d’artistes et de garantir ses droits, est-ce, a t-il poursuivi, en ouvrant des canaux de dialogue avec les musiciens et en se concentrant sur les dossiers sociaux qui les concernent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button