VOICI POURQUOI LE PROCÈS DU JOURNALISTE RADI A ÉTÉ REPORTÉ

HIBAPRESS-RABAT

La Cour d’Appel de la ville de Casablanca a renvoyé, avant hier mardi, l’examen du dossier du journaliste Omar Radi et de son confrère Imad Stito à vendredi prochain, après avoir réclamé un droit civique.

Radi a été initialement condamné à six ans de prison dans le cadre d’une affaire d’agression sexuelle, ainsi que d’accusations liées à la communication avec des parties étrangères et à l’atteinte à l’intégrité de la sécurité de l’État.

De même, Imad Stito qui fait l’objet d’une peine d’un an de prison dont six mois de prison, a été reconnu coupable par le Parquet d’avoir participé au crime imputé à Radi, et de ne pas avoir porté assistance à une personne en danger et cela après avoir été présenté pour la première fois comme témoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button