COUPE DES CHAMPIONS SCOLAIRES D’AFRIQUE/ LE MAROC OMNIPRÉSENT: IMPACT DURABLE DU TOURNOI SUR LE PLAN DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L’ÉDUCATION

HIBAPRESS-RABAT-FIFA

Présent lors de la dernière journée de la Coupe des Champions Scolaires d’Afrique à Kinshasa, le Président de la FIFA Gianni Infantino a salué « la beauté du football » et s’est réjoui du bel avenir promis à un tournoi axé sur l’éducation et le développement social par le football.

Plusieurs invités de marque se sont joints à M. Infantino au Stade des Martyrs, dont le Dr Patrice Motsepe Président de la CAF, Fatma Samoura Secrétaire Générale de la FIFA, des représentants des associations membres et un groupe de FIFA Legends.

« Je suis un homme heureux ce soir », a commenté le Président de la FIFA. « C’est merveilleux de voir les sourires et la joie dans les yeux de ces garçons et filles. C’est la beauté du football. La RD Congo a organisé de main de maître la première édition d’une compétition exceptionnelle, appelée à devenir l’une des plus grandes non seulement d’Afrique, mais du monde. »

Premier vainqueur du tournoi féminin, le Maroc a remporté la finale aux dépens de l’Afrique du Sud, tandis que du côté masculin, la RD Congo, hôte de l’épreuve, s’est adjugé le titre au terme de sa victoire 3-1 sur le Sénégal. Les trophées ont été remis par M. Infantino, qui s’est félicité de l’impact durable du tournoi sur le plan du développement social et de l’éducation.

« L’intérêt d’impliquer les écoles est d’aller au-delà de la simple pratique du football pour inclure l’éducation », a poursuivi M. Infantino. « La FIFA possède un programme appelé Football 4 Schools, qui aide les écoles du monde entier à travers l’éducation et le ballon rond. Le jeu reste magique. Il unit les filles et les garçons de toute l’Afrique. »

« Nous sommes tous très heureux. Nous ne nous attendions pas à un tel succès. Les associations membres présentes ici, tous ceux qui veulent nous rejoindre l’an prochain dans ce magnifique pays, dans cette belle ville de Kinshasa, le gouvernement congolais, le Président Félix Tshishekedi, avec lequel j’ai œuvré en étroite collaboration pour concrétiser ce rêve, les Nations Unies, l’Agence Française de Développement : nous travaillerons tous d’arrache-pied pour que la fête soit plus belle encore l’année prochaine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button