LANCEMENT DU « PARLEMENT MOBILE » POUR ENCOURAGER LES JEUNES A S’ENGAGER EN POLITIQUE

HIBAPRESS-RABAT

Le Gouvernement Parallèle des Jeunes (GPJ) a lancé, hier lundi à Rabat, la caravane du « Parlement mobile » pour encourager les jeunes à s’engager dans l’action politique.

Cette initiative, fruit d’un partenariat entre le GPJ et la Fondation Friedrich Naumann dont profiteront quelque 7.650 jeunes, a pour objectif de former et d’encadrer les bénéficiaires en matière d’analyse et de suivi des politiques publiques et territoriales.

A cette occasion, le président du GPJ Ismail El Hamraoui a souligné que cette caravane se propose de promouvoir les efforts visant à encourager l’engagement des jeunes en faveur de l’action partisane, de renforcer leurs capacités d’analyse des politiques publiques et d’évaluer leur impact économique et social ». Et d’ajouter que le rapprochement de l’institution parlementaire des jeunes des différentes régions du Royaume dans l’ambition de stimuler leur implication dans l’action politique.

Il a rappelé que le soutien des actions des jeunes leur permet d’acquérir des compétences et une expérience opérationnelles susceptibles de leur ouvrir la voie pour une plus grande participation politique à l’avenir, notant que les jeunes pourront présenter des propositions et des alternatives concernant divers départements ministériels pour rehausser l’action gouvernementale.

« Ce projet s’inscrit dans le prolongement d’une série d’initiatives du GPJ, notamment l’Académie des jeunes et le Laboratoire de recherches et d’études » dédiés à l’encadrement des jeunes pour le suivi des politiques publiques, a fait savoir pour sa par Tarik Boutaybi, jeune ministre chargé des affaires étrangères et de la coopération au sein du gouvernement parallèle.

Il a insisté sur la nécessité de favoriser de telles initiatives à forte portée démocratique pour que les jeunes soient une partie prenante dans le débat public et soient mieux conscients de ce qui se passe sur la scène politique.

De son côté, Fatiha Talbi, ministre chargée de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports au sein du GPJ, a affirmé que « la caravane vise à simuler le parlement constitutionnel, surtout que cette tournée sillonnera les diverses régions, en particulier les plus marginalisées ». « Pareille initiative devrait contribuer à l’encouragement de l’adhésion des jeunes catégories à rejoindre les partis politiques et à prendre part aux prochaines échéances », a-t-elle dit.

Le GPJ est une initiative citoyenne qui se donne pour principale mission de participer à l’évaluation et au suivi des politiques publiques et de se positionner en tant que force de proposition dans les divers secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button