Grève dans le secteur du transport : Le ministère de l’Intérieur rassure

Hibapress

A l’effet de garantir le bon fonctionnement du service du transport sur l’ensemble du territoire national, les autorités territoriales et les services sécuritaires ont pris toutes les mesures et dispositions nécessaires pour assurer la mobilité des individus et le transport des marchandises, en veillant à traiter, avec fermeté et rigueur, toute tentative de porter atteinte à la sécurité et à l’ordre publics, aux droits des non-grévistes et au fonctionnement de ce service, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Suite à l’appel à la grève lancé par certains professionnels du secteur du transport à partir du 7 mars 2022, le ministère de l’Intérieur affirme que le droit de grève est constitutionnellement garanti, insistant que son exercice ne doit pas toutefois attenter à la liberté de travail et de mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button