Les avoirs officiels de réserve à un nouveau plus haut historique

Hibapress

Les avoirs officiels de réserve (AOR) ont atteint un nouveau plus haut historique de 337,3 milliards de dirhams (MMDH) début mars 2022, en hausse de 9,5% en glissement annuel, selon Attijari Global Research (AGR).

« La situation des réserves de change ne cesse de s’améliorer. En effet, les AOR ont atteint un nouveau plus haut historique en début mars 2022 de 337,3 MMDH, en hausse de 9,5% en une année », indique AGR dans sa récente note « Weekly Hebdo Taux – Fixed Income », relative à la période allant du 11 au 17 mars courant.

Par ailleurs, la note relève qu’à quelques jours de sa 1ère réunion de politique monétaire de l’année 2022, Bank Al-Maghrib (BAM) continue de jouer parfaitement son rôle de régulateur de la liquidité du système bancaire, ajoutant que l’institution a légèrement réduit cette semaine ses interventions à travers ses avances à 7 jours de 430 millions de dirhams (MDH) à 34 milliards de dirhams (MMDH).

Ses injections à plus long terme, notamment les pensions livrées et les prêts garantis, sont restées inchangées à 42,1 MMDH, ramenant ainsi le montant des interventions à 76,1 MMDH, souligne la même source.

Dans ces conditions, les taux interbancaires demeurent en ligne avec le taux directeur et les taux MONIA évoluent autour de leur moyenne annuelle, soit 1,42%.

Pour sa part, le Trésor a accéléré le rythme baissier des placements de ses excédents de trésorerie sur le marché monétaire. En effet, l’encours moyen de ces placements a reculé de 3,3 MMDH en une semaine à 6 MMDH. Celui-ci a dépassé les 19 MMDH en février 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button