CASABLANCA: EL BERNOUSSI « NAGE » DANS LE TRAFIC DE PSYCHOTROPES

HIBAPRESS-RABAT-DGSN

Les éléments de la Brigade Anti-gangs relevant du Service Préfectoral de la Police Judiciaire de Casablanca ont, en étroite coordination avec les Services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), interpellé, samedi soir, sept individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans la possession et le trafic de psychotropes et saisi 18.900 comprimés psychotropes.

Ces interventions sécuritaires simultanées menées dans la zone de Bernoussi à Casablanca et dans la ville de Mohammedia ont permis l’interpellation de sept suspects, la saisie de deux voitures en plus de la mise en échec d’une opération d’écoulement sur le marché d’une grande quantité de psychotropes d’un total de 18.900 comprimés.

Les perquisitions effectuées par les éléments de la Police Judiciaire ont permis la saisie d’une somme d’argent de 49 Millions de Centimes, soupçonnée d’être la contrepartie matérielle d’une opération de trafic d’une partie de la cargaison des comprimés psychotropes saisis.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, en vue d’identifier les éventuels complices et ramifications de cette activité criminelle, mise en échec grâce aux efforts inlassables déployés par les services sécuritaires pour la lutte contre le trafic de psychotropes, qui constituent l’une des causes de commission des crimes avec violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button