4 AVRIL, ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DU SÉNÉGAL: « CONSOLIDER L’INDÉPENDANCE PAR LE DÉVELOPPEMENT »

La photo que nous proposons pour cet article dénote fortement les liens d’amitié et de fraternité qui ont toujours alimentés les relations Marocco-Sénégalaises.Cette photo remonte à 1964 ou on voit Feu SM le Roi Hassan II et à sa droite Feu le président Sedar Senghor et l’occasion n’est autre que l’inauguration de la Grande Mosquée de Dakar le 27 Mars 1964;Que de beaux souvenirs!!!

Le 4 avril 1960, par un accord avec le gouvernement du général De Gaulle, Léopold Sédar Senghor obtient l’indépendance de la Fédération du Mali, qui réunit le Sénégal et le Soudan français, deux colonies de l’Afrique occidentale française ( AOF) .

Aujourd’hui, bien d’eau a coulé sous les ponts et le Sénégal est parti vers un acquis considérable, celui de l’Indépendance symbolique puis économique et de sources humaines. Le Sénégal a franchi un pas de géant pour devenir actuellement une grande Nation qui compte sérieusement sur l’échiquier Africain et même au-delà. Avec le président Macky Sall,le Pays du :Peuple, un but, une foi…a réellement marqué de son empreinte ses multiples relations fraternelles avec toute l’Afrique mais surtout celles séculaires avec le Maroc.

Le Lion Rouge aspire donc a plus et c’est pour cette raison que le président de la République en s’adressant à son peuple pour l’anniversaire de l’Indépendance du pays a exhorté le gouvernement pour qu’il compte « rester dans le temps du travail et de l’action », avec l’ambition de consolider l’Indépendance du Sénégal par le développement : « Notre devoir, c’est de consolider l’Indépendance par le développement qui la nourrit et l’entretient’’, a-t-il déclaré dans ce message radiotélévisé, à la veille du 58e anniversaire de l’Indépendance du Sénégal.

Autrement, l’Indépendance « devient un rêve de liberté plus désincarnée que pleinement vécue et assumée », a dit le président Sall, selon qui la liberté et l’Indépendance célébrées par le Sénégal les 4 avril « ont un prix ».

« Les Nations les plus libres et les plus indépendantes sont celles qui construisent leur autonomie et maîtrisent leur destin par leurs propres dynamiques internes », a souligné le président Macky.

« En héritant d’une Indépendance que nos anciens ont revendiquée à leurs risques et périls, nous sommes redevables d’un legs que nous devons transmettre aux générations futures », a-t-il fait valoir.

Il a par conséquent relevé « la responsabilité de léguer aux générations futures un pays libéré du besoin, par un effort individuel et collectif sur nous-mêmes ».

Il a évoqué « le cœur de nos villes et de nos campagnes, afin de poursuivre sans relâche la réalisation de notre objectif commun : bâtir un Sénégal uni et prospère, dans la paix, la solidarité, l’équité et la justice sociale : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button