LE MAROC ÉTEND SES RAPPORTS DE DÉVELOPPEMENT JUSQU’AU MEKONG RIVER

Le Maroc est sur une voie de développement très intense en s’imposant sur l’échiquier aussi bien africain qu’européen, que latino-américain mais aussi en élargissant ses dimensions économiques jusqu’en extrême Asie.

Le souhait du Maroc ? Etablir une coopération forte, solidaire et agissante avec les pays de la Mekong River Commission (MRC : Thaïlande, Cambodge, Laos et Vietnam) qui partagent avec le Royaume des valeurs communes et une même aspiration au développement et à la prospérité, a affirmé, mercredi à Siem Reap (Cambodge), la Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Mme Mounia Boucetta.

Intervenant à une Réunion ministérielle des pays de la MRC avec les Etats Partenaires dans le cadre du 3eme Sommet de cette institution régionale d’Asie du Sud-est, Mme Boucetta a souligné que la présence du Maroc à ce Sommet témoigne de la détermination de SM le Roi Mohammed VI à donner une nouvelle impulsion aux relations de coopération du Royaume qui placent le développement humain au cœur des préoccupations via une approche collective, efficace et intégrée.

Premier pays africain et arabe à avoir le privilège de rejoindre la MRC en tant que partenaire, le Maroc confirme son plein engagement et sa solidarité avec les Etats membres de la MRC qui œuvrent pour une intégration régionale innovante et une approche efficiente de développement afin de relever les nouveaux défis qui s’imposent, a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button