POLÉMIQUE EN TUNISIE SUR UNE ÉMISSION TÉLÉVISÉE QUI TRAITE DE LA POLYGAMIE

HIBAPRESS-RAAT-AGENCES

Une série télévisée abordant la polygamie et diffusée pendant le Mois Sacré du Ramadan suscite la polémique en Tunisie, où les unions multiples sont interdites depuis des décennies.

Wannas, le personnage principal de la série “Baraa” (Innocence), réclame, dès le troisième épisode, de s’unir avec une deuxième épouse. Devant sa femme et ses enfants, il assure y avoir le droit au nom de la Charia, la Loi Islamique, qui est, dit-il, “au-dessus de toutes les autres lois”.

Diffusée sur la chaîne privée “El Hiwar Ettounsi” après la rupture du jeûne depuis le début du Ramadan, Mois Sacré des Musulmans, la série a déclenché la polémique en abordant deux pratiques interdites par la loi tunisienne : la polygamie et le mariage religieux dit “orfi”.

“Il n’est pas question de remettre ces questions en discussion”, puisque le Code du Statut Personnel (CSP), promulgué le 13 août 1956 par l’ancien président Habib Bourguiba, “a tranché sur ces pratiques”, a dénoncé dans un communiqué le Parti Destourien Libre (PDL), formation anti-islamiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer