SAHARA MAROCAIN: L’ALGÉRIE ACCULÉE A SE PLIER A LA RÉALITÉ GÉOPOLITIQUE MARQUÉE PAR LA PERCÉE MAJEURE DE LA DIPLOMATIE MAROCAINE

HIBAPRESS-RABAT-

L’analyste politique Mohamed Adnane Debbagh estime qu’Alger, qui n’a eu de cesse de clamer qu’elle n’était pas concernée par le conflit du Sahara Marocain, se voit acculée à se plier à la réalité géopolitique marquée par les percées majeures de la diplomatie Marocaine dans ce dossier. Néanmoins, elle n’aura d’autre choix que de se mettre à la table des discussions.

Commentant les conclusions de la dernière réunion du Conseil de sécurité consacrée au Sahara, notamment le maintien du processus des tables rondes, Mohamed Adnane réagit: «Ce processus devrait être réactivé sous réserve que le voisin de l’Est en accepte le principe. Ils ont dit, toutefois qu’ils n’étaient pas concernés par ces Tables Rondes» mais cette position algérienne est vouée à changer, les dirigeants de ce pays ne peuvent que tenir compte de ce qui se passe au niveau international concernant la question du Sahara, notamment la reconnaissance américaine de la Souveraineté Marocaine sur ses Provinces du Sud et le ralliement de l’Allemagne et de l’Espagne au plan Marocain d’Autonomie, sans pour autant oublier les pays du Golfe et les dizaines de pays qui ont ouvert des représentations consulaires à Laâyoune et Dakhla.

Les responsables algériens se voient donc contraints de prendre en compte cette réalité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button