LE DÉFICIT COMMERCIAL DU MAROC A AUGMENTÉ DE 42,9%

HIBAPRESS-RABAT- COMMUNIQUÉ

Selon l’Office des Changes, le déficit commercial du Maroc a augmenté de 42,9% à fin mars 2022 par rapport à la même période en 2021, pour s’établir à -65,57 Milliards de Dirhams (MMDH).

Les importations ont atteint 165,55 MMDH au titre des trois premiers mois de l’année en cours, contre 123,42 MMDH à fin mars 2021, soit une hausse de 34,1%, tandis que les exportations ont augmenté de 29% se situant à 99,98 MMDH à fin mars contre 77,52 MMDH en 2021.

Le taux de couverture, quant à lui, a perdu 2,4 points pour s’établir à 60,4% contre 62,8%.

La hausse des importations de biens concerne la majorité des groupes de produits, que les importations des demi produits ont réalisé une hausse de 52,4% due à l’accroissement des achats de l’ammoniac qui ont plus que quadruplé passant de 1,03 MMDH à 5,42 MMDH.

En parallèle, la facture énergétique a augmenté de 87,3%, en raison principalement de la hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (+6,18 MMDH) due à l’élévation des prix de 77,4% (7.884 DH/T contre 4.444 DH/T). Les quantités importées ont enregistré également une hausse de 5,3% totalisant 1.689mT à fin mars 2022 contre 1.604mT à fin mars 2021.

De leur côté, les importations de produits bruts ont évolué de 78,3%, que cette augmentation fait suite, principalement, à la hausse des achats des soufres bruts et non raffinés qui ont plus que triplé (+3.229MDH).

S’agissant des importations des produits alimentaires, celles-ci ont grimpé de 24,3%, une évolution essentiellement tributaire de la hausse importante des achats d’orge qui s’établit à 1,37 MMDH à fin mars 2022 contre seulement 248 Millions de Dirhams (MDH) à fin mars 2021. Les approvisionnements en tourteaux et en blé ont affiché des hausses respectives de 43,7% et 11,4%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer