BELGIQUE: VOICI POURQUOI UN JIHADISTE MAROCAIN NE PEUT ÊTRE RAPATRIÉ VERS LE MAROC

Un Marocain ayant participé au sein d’un Groupe terroriste, peut ne pas être expatrié vers son pays d’origine et pour cause, un Article des Droits de l’Homme renforce cette alternative et met les Autorités locales sous le coup du blocage.
Toujours est-il, l’Affaire qui a pour théâtre les Terres Belges, ne peut s’arrêter en si bon milieux du chemin et M. Theo Francken, Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration n’est pas allé par les quatre chemins pour rapporter sur son blog qu’il a déjà retiré à ce djihadiste marocain son permis de séjour belge. Qu’Il a depuis lors, été déplacé de sa cellule de prison à un centre fermé pour illégaux dans la perspective de son rapatriement au Maroc.

Le Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) s’oppose cependant à cette expulsion en raison d’un risque de non-respect de l’article 3 de la CEDH. La décision du CCE constitue une « mauvaise nouvelle », a écrit le secrétaire d’Etat sur son blog.

Une précédente expulsion vers le Maroc avait déjà été bloquée pour le même motif par le Conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button