LES DYNAMIQUES ET LES PRISES DE DÉCISIONS DANS LE FOYER : QUI A LE MONOPOLE?

Plus de 60% des hommes interrogés pensent que les garçons doivent être responsables du comportement de leurs sœurs, même si elles sont plus âgées qu’eux, et seulement la moitié des femmes interrogées acceptent une telle supervision.

Cette vision des choses se retrouve dans la pratique. Ainsi, près de 90% des hommes interrogés se rappellent que, quand ils étaient jeunes, ils étaient plus libres de sortir du foyer familial que leurs sœurs, et ils avaient plus de temps libre, car ils n’étaient pas tenus d’assumer des tâches ménagères comme l’étaient les filles dans leur famille.

Pour certains, cette liberté impliquait toutefois des sacrifices : plus de 40 % des hommes interrogés indiquent avoir pu consacrer moins de temps aux loisirs au cours de leur enfance, car leur famille attendait d’eux qu’ils gagnent de l’argent en dehors de leur foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button