Berrada : « Le bien-être de l’enfant passe par le développement d’un modèle éducatif intégré »

Hibapress

Le bien-être de l’enfant passe par le développement d’un modèle éducatif intégré, incluant les domaines de l’éducation, de la santé et de la culture, a souligné, vendredi à Casablanca, le président de la Fondation Oum Keltoum, Mohamed Berrada.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de la visite du ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, au Complexe culturel El Ghali, au Complexe social Oum Keltoum et au Centre de santé de deuxième niveau – Oum Keltoum, relevant de la Fondation Oum Keltoum, M. Berrada, ancien ministre des Finances, a indiqué que les soins et l’éducation que les enfants reçoivent lors de la petite enfance affectent directement leur bien-être et leur avenir.

Il a, en outre, relevé que la Fondation vise à fournir un modèle d’éducation, basé non seulement sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture par l’enfant, mais « notre objectif est de construire des personnes cultivées, conscientes et capables pour réaliser leurs ambitions. »

Et d’ajouter que « l’éducation ne commence pas à partir de six ou sept ans à l’école primaire, mais plutôt dès la maternelle, à travers les jeux et la musique », ce qui encouragerait les enfants à apprendre et à développer leurs capacités et compétences.

Il a, par ailleurs, expliqué que la Fondation offre un modèle éducatif intégré qui inclut les domaines de l’éducation, de la santé, de la culture et de l’environnement, à travers ses multiples espaces à Sidi Moumen à Casablanca, mettant en avant le rôle du complexe culturel El Ghali, où les enfants apprennent musique, danse, théâtre et dessin.

M. Berrada a également mis en avant le rôle du complexe social Oum Keltoum, qui vise à fournir l’assistance et l’éducation grâce à un programme complet comprenant une crèche et une école maternelle.

Il a souligné que l’institution ne reçoit pas uniquement les enfants, mais également des jeunes, des femmes et des hommes de différents âges, et offre une formation professionnelle dans diverses professions pour préparer les bénéficiaires à accéder au marché du travail, outre des cours d’alphabétisation.

Au cours de cette visite, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des Sports s’est enquis des différentes salles disponibles et des services fournis par le Complexe culturel El Ghali, le Complexe social Oum Keltoum et le Centre de santé de deuxième niveau – Oum Keltoum.

M. Benmoussa a également assisté à des prestations artistiques présentées par des enfants du complexe culturel, ainsi qu’à une représentation théâtrale de femmes pratiquant le théâtre dans ce complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button