L’ABÉCÉDAIRE DE LA CAN FÉMININE MAROC 2022

HIBAPRESS-RABAT-CAF

La Coupe d’Afrique des Nations Féminine TotalEnergies Maroc 2022 bat son plein.

CAFOnline a rassemblé les faits et statistiques intéressants de la CAN. Voici tout ce que vous devriez savoir.

A: comme Asisat Oshoala, l’attaquante nigériane est en grande forme et a hâte d’étouffer le palmarès des Super Falcons.

B: comme Barbara Banda, la seule joueuse de l’histoire des Jeux olympiques à avoir marqué deux triplés consécutifs, forfait avec la Zambie. Les Copper Queens visent sa première victoire continentale.

C: comme Casablanca. Le Complexe Sportif Mohammed V de la capitale économique du Royaume Chérifien est un des trois sites qui accueillera la compétition avec le stade Moulay Abdellah et celui du Prince Héritier Moulay El Hassan, tous les deux situés à Rabat.

D: comme Débutant – Quatre nations feront leur entrée pour la première fois dans cette compétition : il s’agit du Botswana, du Burkina Faso, du Burundi et du Togo.

E: comme Enthousiasme. Le sentiment qui prédomine dans les rues du Maroc. Le pays organisateur a mis tout en œuvre pour le bon déroulement de cette compétition.

F: comme Falone Meffometou. Jeune maman d’une petite fille d’un an, la défenseure est bien présente dans l’effectif camerounais, et compte montrer au monde entier, qu’on peut aussi bien être mère de famille et sportive de haut niveau.

G: comme Gloris Gakiza. A 14 ans 7 mois, la Burundaise est la plus jeune joueuse du tournoi.

H: comme Histoire. Elle s’écrit sous nos yeux. Pour la première fois, douze équipes réparties en trois groupes, s’affrontent pour glaner le titre.

I: comme Issue. Quelle en sera-t-elle ? Qui sera le vainqueur de cette édition ? Réponse le 23 juillet.

J: comme Journalistes. Plus de 600 journalistes accrédités pour couvrir l’événement. Un record.

K – Thembi Kgatlana. La meilleure buteuse de la dernière édition de la CAN au Ghana avec cinq buts sera une des attractions de cette CAN féminine avec les Banyana Banyana.

L: comme Laetitia Dembo. La journaliste de la télévision congolaise a été choisie par la CAF pour faire partie de l’équipe qui commentera les matches avec Gaëlle Moudio. A ses côtés, nous allons retrouver des gloires du football féminin africain, comme l’ancienne capitaine des Lionnes Indomptables Christine Manie, Amanda Dlamini l’ancienne milieu de terrain des Banyana Banyana, Rachael Ayegba l’ancienne gardienne de but des Super Falcons, ou encore Haifa Guedri l’ancienne joueuse de la Tunisie.

M: comme Maroc. Le Royaume Chérifien est le premier pays d’Afrique du Nord à accueillir la Coupe d’Afrique des Nations Féminine en 24 ans d’histoire.

N comme Nigeria. Les Super Falcons sont en quête d’un dixième titre de championnes d’Afrique. Un record sans précédent.

O comme Onome Ebi. La Nigériane participe à sa septième Coupe d’Afrique des Nations. A 39 ans et deux mois, elle est la joueuse la plus âgée de la compétition.

P comme Pays. Pour la première fois, la CAN Féminine est diffusée dans plus de 60 pays à travers le monde.

Q comme Quatorze. Reportée deux ans d’absence dûes au contexte sanitaire, la quatorzième édition de cette Coupe d’Afrique des Nations Féminine va enfin pouvoir se jouer.

R comme Retour. Quatre sélections effectuent leur retour après de longues années d’absence . La Tunisie n’avait plus participé à une CAN depuis 2008. Il aura fallu attendre 22 ans pour voir le Maroc de retour dans ce tournoi. Idem pour l’Ouganda. Quant au Sénégal, leur dernière apparition remonte à 2012.

S comme Sélectionneuses. Elles sont trois. Gaoletlhoo Nkutlwisang du Botswana, Kai Tomety du Togo et Desiree Ellis d’Afrique du Sud.

T comme Trésor. Le vainqueur de la CAN féminine touchera 500 000 USD soit une hausse de 150%, annonce faite par le président de la CAF Patrice Motsepe. L’équipe vice-championne empochera 300 000 USD au lieu de 175 000 USD. Et les demi-finalistes recevront 225 000 USD chacun.

V comme VAR. L’assistance vidéo sera présente tout au long de la compétition.

Y comme Yallah ! Que la fête commence et qu’elle soit belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer