POURQUOI L’ALGÉRIE A CHOISI LA CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU TRÔNE POUR INAUGURER L’EXPLOITATION DE LA MINE DE GHAR JBEILAT?

HIBAPRESS-RABAT

L’Algérie a annoncé le début de l’exploitation de la mine de Ghar Jbeilat, la plus grande mine de fer, dans la région de Tindouf près du désert Marocain, après que cette mine ait été inactive pendant quatre décennies.

Un communiqué du ministère algérien de l’Energie et des Mines indique qu’il a ouvert l’immense mine de fer de Ghar Jbeilat avec un partenariat algéro-chinois.

L’inauguration pour exploiter cette mine est une violation de l’accord signé avec le Maroc en 1972 et enregistré auprès des Nations Unies et de l’Union Africaine, qui a été signé au nom du Maroc par feu le Roi Hassan II et au nom de l’Algérie, par feu le président Houari Boumediene, et stipule le respect des principes de bon voisinage et d’exploitation conjointe de la mine, à condition que l’exportation via les ports Marocains, étant donné que la ville de Tindouf est plus proche du Maroc, et cela explique pourquoi la mine est restée en sommeil pendant ces longues années passées.

Et après que la France ait découvert du pétrole et du gaz en Algérie, elle avait également découvert d’énormes quantités de fer à Ghar Jbeilat dans la région de Tindouf, qui était un territoire Marocain, avant que les Français ne le découpent en faveur de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer