Salman Rushdie blessé au cou, son état de santé n’est pas encore connu

Hibapress

L’écrivain britannique Salman Rushdie, auteur du roman controversé “Les Versets sataniques”, a été poignardé au cou vendredi par un homme lors d’une conférence dans le nord de l’Etat de New York, a indiqué la police américaine.

Dans un communiqué, la police de l’Etat de New York a relevé que Rushdie, dont l’état de santé n’est pour l’instant « pas connu », a subi une blessure apparente au cou après avoir été poignardé.

La victime « a été transférée à l’hôpital par hélicoptère », a indiqué la même source, ajoutant que l’assaillant avait été immédiatement arrêté et placé en détention.

Lors d’un point presse, la gouverneure démocrate Kathy Hochul a indiqué que l’écrivain était vivant.

Agé de 75 ans, Rushdie s’apprêtait à donner une conférence littéraire dans un amphithéâtre de Chautauqua, dans le nord-ouest de l’Etat de New York, tout près du lac Erié qui sépare les Etats-Unis du Canada.

La personne qui devait donner la parole à l’écrivain a été également « blessée légèrement à la tête », selon la police.

Le roman « Les versets sataniques » a été interdit en Iran depuis 1988. Un an plus tard, l’ayatollah Khomeiny avait émis une fatwa appelant à la mort de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer