Salman Rushdie sous respirateur artificiel, risque de perdre un œil

Hibapress

L’écrivain britannique Salman Rushdie qui était poignardé vendredi par un individu dans le nord de l’Etat de New York est placé sous respirateur artificiel et risque de perdre un oeil à cause de l’attaque, rapporte le New York Times en citant son agent.

« Les nouvelles ne sont pas bonnes », écrit son agent dans un émail envoyé au média américain, ajoutant que Rushdie pourrait perdre un œil alors que son foie avait aussi été endommagé.

Rushdie, auteur du roman controversé « Les versets sataniques » a été poignardé au cou et au ventre par un individu de 24 ans originaire de New Jersey, indiquent les médias, notant que les motifs de cette attaque demeurent inconnus.

Agé de 75 ans, Rushdie s’apprêtait à donner une conférence littéraire dans un amphithéâtre de Chautauqua, dans le nord-ouest de l’Etat de New York, tout près du lac Érié qui sépare les Etats-Unis du Canada.

La personne qui devait donner la parole à l’écrivain a été également « blessée légèrement à la tête », selon la police.

Le roman « Les versets sataniques » a été interdit en Iran depuis 1988. Un an plus tard, l’ayatollah Khomeiny avait émis une fatwa appelant à la mort de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer