GUERCIF: DES MILLIERS D’HECTARES SONT CÉDÉS A DES NON AYANT DROITS ET D’IMPORTANTS REVENUS MANQUENT AU TRÉSOR PUBLIC

HIBAPRESS-RABAT

La Commune Houara a connu une sécession dangereuse qui est devenue une belle occasion pour une évasion fiscale de la part des propriétaires d’activités agricoles de l’extérieur de la région

On nous a déclaré que certains ont obtenu des licences pour des certificats d’exploitation à la demande de la Direction des Affaires Rurales, ainsi que de la Commune de Houara, depuis l’arrivée du Gouverneur M.Belmahi.

On a enregistré – disent nos sources – qu’au lieu de suivre la réglementation des droits de loyer aux ayant droits, ils trafiquent les certificats d’exploitation et les remettent aux non méritants.

Cette affaire a été révélée après l’ouverture de l’inscription dans le livre des ayant droits il y a deux ans, lorsqu’il a été découvert que de nombreux citoyens qui vivent dans la Commune de Houara et Ouled Rahhou, ne sont pas inscrites dans ce livre

Au lieu que les autorités concernées se précipitent pour corriger la situation, elles intimident les frustrés tout en ne leur fournissant plus de certificat d’exploitation. .

La question posée: Sommes-nous face à une administration qui facilite les choses pour les citoyens, ou sommes-nous à l’ère de feu Driss El Basri pour une entité qui trahit et menace tous ceux qui parlent de son droit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer