EXCEPTIONNEL ! LE MAROC PRÉPARE L’AMÉLIORATION GÉNÉTIQUE IMMÉDIATE DE 04 VARIÉTÉS DE PRODUCTION AGRICOLE ET 50 AUTRES POUR 2030

HIBAPRESS-RABAT-INRA

Selon l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) dans son rapport d’activité au titre de l’année 2021, le programme d’amélioration génétique dans le secteur agricole a été couronné par l’inscription en 2021 de quatre nouvelles variétés au catalogue officiel, avec l’objectif de contribuer à l’augmentation de la production nationale

Il s’agit de l’enregistrement au catalogue officiel durant l’année 2021 des trois variétés d’avoine: “Nezha (Q100-16)”, “Hamdali” et “Niema”, et la variété de pois chiche “Taounate”.

L’INRA est déterminé à accompagner les filières agricoles dans leurs différents maillons de chaînes de valeur, et en premier lieu, la filière des semences et plants qui conditionne à la fois le volume de production et la qualité technologique et commerciale des récoltes.

Pour cela, l’Institut œuvre à doter les agriculteurs d’un matériel génétique performant et à réunir les préalables pour augmenter la part des semences nationales des grandes cultures sur le marché.

Recommandée pour le bour favorable, la variété Nezha est précoce et se caractérise par une résistance à la rouille couronnée et une bonne qualité de grain, tandis que Hamdali et Niema sont le fruit d’un programme de croisement interspécifiques entre des accessions d’Avena magna et deux variétés marocaines d’Avena sativa, la variété de pois chiche Taounate est productive à cycle court (floraison et maturité précoce) et tolérante à la sécheresse.

Dans cette perspective, l’INRA continue l’amélioration des traits génétiques des variétés et leur enregistrement au catalogue officiel, le but étant d’atteindre une cinquantaine de nouvelles variétés à l’horizon 2030.

Par ailleurs, les agriculteurs sont censés accéder aux technologies utilisées pour augmenter l’impact des nouvelles obtentions variétales sur la production nationale et maximiser le potentiel des semis, a préconisé l’INRA dans son rapport.

Pour ce qui est de l’arboriculture, neuf sélections INRA de figuier sont en cours d’inscription au catalogue officiel et subissent actuellement, pour cela, un assainissement viral du matériel végétal contre les virus de la mosaïque, a fait savoir l’Institut, notant qu’en termes de nutrition des ovins, une convention d’assistance a été signée pour la promotion de l’utilisation des fourrages verts hydroponiques par les éleveurs des ovins à Béni Meskine.

L’INRA a organisé en 2021 plusieurs journées de démonstration autour des plateformes de multiplication et de sélection des variétés, en vue de promouvoir ses nouvelles obtentions variétales de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer