Le Royaume-Uni court un « risque significatif » de pénurie de gaz cet hiver

Hibapress

Le Royaume-Uni est confronté à un « risque significatif » de pénurie de gaz cet hiver, qui pourrait impacter l’approvisionnement en électricité, a prévenu lundi l’autorité de régulation du secteur (Ofgem).

En raison de la guerre en Ukraine, il est possible que le Royaume-Uni soit confronté une « urgence d’approvisionnement en gaz », a souligné le régulateur, relevant que cette situation pourrait entrainer une interruption de l’approvisionnement des centrales électriques qui utilisent le gaz pour produire l’électricité du pays.

Dans une lettre en réponse à la compagnie SSE, qui exploite quatre centrales électriques au gaz du pays pour produire de l’électricité, l’Ofgem a relevé qu’en raison de la guerre en Ukraine et des pénuries de gaz en Europe, « il existe un risque important que des pénuries de gaz se produisent pendant l’hiver 2022-23 en Grande-Bretagne ».

Si cela se produit, l’approvisionnement sera coupé pour « les plus grands utilisateurs de gaz » qui seront probablement « les grandes centrales électriques à gaz qui produisent de l’électricité pour le réseau national d’électricité ».

En effet, SSE s’inquiète du fait que les exploitants de centrales électriques au gaz risquent des millions de livres de pénalités s’ils ne sont pas en mesure de tenir leurs promesses de fournir de l’électricité « en raison d’événements indépendants de leur volonté ».

En cas d’interruption de l’approvisionnement en électricité, les producteurs devront payer des « frais de déséquilibre ». Ces frais couvrent le coût de l’électricité que le réseau national doit trouver ailleurs pour répondre à la demande.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button