QUAND LA CHINE COMBAT LA CONTREFAÇON

« Les différents organismes administratifs du gouvernement chinois procèdent à la lutte contre la violation du droit de propriété intellectuelle et à la lutte contre la fabrication et la vente des produits contrefaits et inférieurs (la « double lutte ») », a indiqué le mardi 10 avril Mme Zhang Meiyue du Bureau d’Inspection et de Quarantaine du Zhejiang.

Mme Zhang a fait cette déclaration au cours de sa communication sur « Introduction au système de la lutte contre les produits contrefaits et inférieurs en Chine ». Cette communication s’inscrit dans le programme du « séminaire pour les fonctionnaires en coopération de l’attaque contre les articles contrefaits d’import-export entre la Chine et le Togo » qui se tient à Changzhou en Chine du 4 au 23 avril.

Cette double lutte a permis au système de l’inspection et de la quarantaine de détecter des cas des contrefaçons exportées: 85 cas en 2014, 130 cas en 2015, 223 cas en 2016 et 515 cas en 2017 .

« La Chine a accordé de l’importance notamment sur l’arrangement du domaine de l’Internet en sanctionnant plus de 2.000 sites et fermant plus de 20.000 comptes, ainsi, elle a réussi à effrayer les criminels et à purifier l’environnement du marché », a-t-elle poursuivi, précisant que les données nationales de l’année 2017 n’ont pas encore été promulguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button