A.SOUIRI TOUT COMME LE MINISTRE ELALAMY: »RETENTISSANTES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES POUR L’AFRIQUE »

Abdelhamid Souiri, président de la FIMME, a fait savoir que cette édition du SISTEP met à l’honneur la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon et le Cameroun, notant que le salon, qui se poursuivra jusqu’au 15 avril, est « l’occasion pour les exposants de nouer de nouvelles relations d’affaires et de nouveaux partenariats solides pour renforcer leur présence sur les marchés extérieurs ».

« A partir de cette année, nous allons en faire un salon industriel », a-t-il lancé, expliquant que cette édition s’inscrit dans le prolongement de la politique de redynamisation du secteur à travers la concrétisation de partenariats entre donneurs d’ordres, fournisseurs et sous-traitants du secteur de l’Industrie Métallurgique, Mécanique et Electromécanique (IMME) .

Tout comme le ministre de l’Industrie, M. Souiri s’est dit optimiste quant à l’avenir du secteur, estimant que le développement de l’IMME ne pourra atteindre une vitesse de croisière soutenue sans des accompagnements appropriés et la mise en place d’écosystèmes dédiés. Et d’ajouter que ce rendez-vous biannuel de l’industrie au Maroc vise à donner un fort retentissement aux innovations technologiques et aux nouveautés des exposants, mais aussi à informer les visiteurs sur les procédés en technologie les plus récents et d’offrir aux participants l’accès à un réseau de fournisseurs de solution de transformation des métaux, de plasturgie, de microtechnique et de service à l’industrie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button