VOICI POURQUOI EMMANUEL MACRON DEVRAIT NORMALISER SES RELATIONS AVEC LE MAROC

HIBAPRESS-RABAT

Le magazine français “Le Point” a inclus un article d’opinion dans lequel l’écrivain franco-marocain Tahar Benjelloun explique la nécessité de la normalisation du président français Emmanuel Macron, la normalisation des relations entre la France et le Maroc.

Il a déclaré : “Ce n’est plus un secret pour personne que les relations entre Rabat et Paris sont au plus mal, pour des raisons multiples et complexes”.

L’écrivain considère que le Maroc est une Nation avec une Identité solide : une Monarchie constitutionnelle qui respecte les résultats d’élections transparentes, non frauduleuses et sans ingérence de l’État, un pays qui n’a jamais été occupé auparavant puisque la France y a exercé un protectorat depuis 1912 à 1956.. Il y a toujours eu de l’amitié entre le Maroc et la France, la France a toujours été le premier partenaire économique du Maroc, et les échanges ont toujours suivi leur cours sans crise.

L’écrivain a poursuivi en disant que le français est une langue parlée par un grand nombre de Marocains, car il est enseigné comme langue seconde. Chaque année, des milliers de diplômés Marocains viennent en France pour poursuivre leurs études supérieures. Bref, les liens entre les deux pays sont importants. Il y a un contact constant entre le Palais de Rabat et l’Elysée.

François Mitterrand entretenait des relations régulières voire amicales avec Hassan II, ainsi qu’avec Jacques Chirac, un vieil ami de la famille Royale et du Peuple Marocain. Les autres présidents de la république, Nicolas Sarkozy et François Hollande, reconnaissent également l’importance du Maroc et entretiennent d’excellentes relations avec le Roi.

Ben Jelloun a déclaré qu’Emmanuel Macron considérait qu’il pouvait agir avec le Maroc de manière informelle, lorsqu’il répondait à une personne dans la rue qui lui posait une question sur le Maroc après son retour d’Algérie, sa réponse était : « J’irai au Maroc fin octobre ». Le problème est qu’il n’a pas été invité à se rendre dans ce pays. Le Roi, qui était à Paris cet automne, aurait refusé de répondre au téléphone.

L’écrivain a poursuivi en disant qu’Emmanuel Macron doit respecter la Culture et les Traditions Marocaines qui n’ont rien à voir avec le système des autres Monarchies. Au Maroc, le Roi règne et est garant de la stabilité du pays et du fonctionnement des Institutions. Rien ne se fait sans son consentement. Il se trouve être un grand Roi, l’un des rares dirigeants du Monde Arabe qui respecte les principes de la Démocratie et les fait évoluer. Il ne nie pas l’existence de problèmes et de défauts et ce qui doit être changé. C’est réaliste et clair. Au Maroc, la Cause principale, la Cause sacrée, la question de l’Intégrité Territoriale est au centre de toutes les politiques.

Ben Jelloun a estimé que plusieurs pays reconnaissaient la Marocanité du Sahara, ou du moins rappelé que le plan d’Autonomie présenté par le Maroc est sérieux et acceptable. Il a poursuivi en disant que “la France, pour ne pas offenser les généraux algériens, s’en tient à une position qui n’a pas changé depuis longtemps”. Il a ajouté que si Emmanuel Macron veut réparer les répercussions de la grande crise franco-marocaine, il sait quoi faire.

. “Nous nous rendons compte que la position Marocaine est correcte, et que l’Algérie a tort de continuer à alimenter le conflit que Houari Boumediene a créé artificiellement il y a près d’un demi-siècle, empêchant ainsi la formation d’un Grand Maroc uni et fort”, a déclaré Ben Jelloun, citant Al Quds Al Arabi, qui a abordé la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer