FÈS : LE MAROC APPELLE LES PAYS AFRICAINS A INTÉGRER LE GROUPE DES AMIS DE L’ALLIANCE DES CIVILISATIONS POUR LE BIEN DU CONTINENT

HIBAPRESS-RABAT

L’Afrique pour le Maroc est un atout plein de civilisation millénaire qui peut constituer un avantage précieux pour la Culture universelle de par ses composantes diversifiées

Le Maroc a toujours tenue à vouloir respecter et défendre ce patrimoine continentale car il préserve une certaine identité encore vierge et qui peut aider à maintenir l’équilibre de l’identité humaine

Dans cette perspective et sachant pertinemment la valeur de la civilisation africaine surtout, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger Nasser Bourita qui s’exprimait , hier mardi à Fès, à l’ouverture de la réunion ministérielle du 9ème Forum de l’Alliance a appelé les pays africains à rejoindre le groupe des amis de l’Alliance des Civilisations de l’ONU (UNAOC).

“Alors que le Forum (de l’UNAOC) se tient pour la première fois en terre africaine, le meilleur message qui pourrait émerger de notre réunion est un appel aux pays africains de rejoindre le groupe des amis”.

Le ministre a rappelé que le Continent africain, en particulier l’Afrique subsaharienne, est sous-représenté au sein du Groupe des amis, notant que le Continent ne représente que 20% des membres et l’Afrique Sub-saharienne 15%, alors que l’Europe représente près de 34% des membres et quasiment l’ensemble des pays arabes et de l’Amérique Latine sont membres du groupe.

Il a aussi appelé à envisager une déclinaison africaine du Forum, qui pourrait se focaliser sur les défis communs des pays africains.

M.Bourita a, d’autre part, relevé que l’Alliance pourrait profiter de sa composante méditerranéenne pour promouvoir le dialogue, l’entente et la paix dans la région, et favoriser des projets communs.

L’Union pour la Méditerranée, dont le 7ème Forum est prévu jeudi à Barcelone, pourrait être un atout dans ce sens, a-t-il soutenu.

M.Bourita a, d’autre part, affirmé que l’Alliance devrait s’ériger comme une force de proposition, capable de générer des idées pouvant contribuer au dialogue et à la paix dans le monde, plaidant pour l’examen de la possibilité d’élaborer un Plan d’Action global de l’Alliance pour les années à venir, qui représenterait une feuille de route, contenant des actions et projets concrets et tangibles à même de favoriser le dialogue, l’entente et la paix.

Selon lui, le Maroc est honoré de réunir à Fès les alliés de la paix et du vivre-ensemble pour discuter ensemble ce destin commun de l’humanité, soulignant par ailleurs que “notre devoir est de promouvoir le dialogue et faire taire les armes de la violence”.

“A nous de travailler ensemble pour concrétiser cette aspiration que nous partageons tous, celle de contribuer à construire, à l’échelle mondiale, une culture d’ouverture, de dialogue, de tolérance et de paix”, a-t-il conclu.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer