CRIME ODIEUX D’AGADIR : LE TUEUR A ÉTRANGLÉ SA VICTIME ET A BRÛLÉ SON CORPS APRÈS UN DIFFÉREND SUR DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES DE MILLIONS DE CENTIMES

HIBAPRESS- Abdellatif Baraka

Dans les derniers développements de l’affaire qui a secoué l’opinion publique nationale, à Agadir en particulier pour le “cadavre calciné”, les investigations se sont poursuivies avec le suspect présumé, qui est le fils d’un parlementaire du Sud-est, puisque des sources journalistiques ont révélé que l’interpellé avait avoué les raisons de la commission du crime, dont la plupart sont liées aux transactions d’un précédent e-commerce (Bitcoin) réunissant les deux parties, avant qu’un différend ne survienne autour d’une somme d’argent que nos sources ont estimée à 226 Millions de Centimes.

Le délinquant a eu plusieurs contacts avec la victime, qui ont abouti à la fixation d’une date entre les deux parties, afin de convenir d’une solution à l’amiable, mais le délinquant avait planifié son acte criminel, lorsqu’ il a escorté la victime jusqu’à un lieu vide dans la zone Tamait commune territoriale de Drarka Est de la ville d’Agadir, lui faisant subir une agression physique et la perte de son âme par suffocation avec une corde en caoutchouc, avant de l’emmener dans le coffre de sa voiture vers un terrain vague à la périphérie d’Agadir et brûlant son corps à l’aide d’une substance hautement inflammable.

Le suspect est toujours sous garde à vue théorique à la disposition du Parquet compétent, dans l’attente de sa présentation à la Justice pour être jugé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer